Radio Lib’

La plus cool des radios

En ce moment

Titre

Artiste

Background

MR Alex Jah

Publié par on 12 octobre 2023

Bio MrAlexJah

Issu de la scène rock psychédélique, il découvre le mouvement house/techno au milieu des années 90.

Fan des Chemical Brothers, Asian DUB fondation ou encore de Air , il continue cependant le rock puis part fin des années 90 dans le reggae music.

Après un premier arrêt de 2001 à 2006 ( durant lequel il explore le mouvement techno et des centaines de festivals en tant que roadies) il commence alors l’electro avec son frère et ils forment ainsi le Ducal Sound System ( en hommage au film The Big leboswki) après une courte durée et une vingtaine de titres … il arrête la musique jusque fin 2017.

Poussé par son entourage, il se remet alors à la guitare et au chant fin 2017 et décide de tout recommencer au début , en se mettant à chanter de la variété.

De Bashung à Gainsbourg sans oublier Nino Ferrer… il sort un premier disque confidentiel tiré à 30 exemplaires ( incluant une version D’oser Joséphine de Bashung , qui sortira plus tard dans l’album Melodie 2069 ).

S’en suit une formation de musicien pro (à l’école Tous en Scène à Tours) durant laquelle il sort trois albums consécutivement.

À terre, réalisé entre mars et avril 2018 avec un simple smartphone et une table de mixage une piste est le premier opus electro de cet œuvre. C’est un album invitant au rêve et au voyage, hommage à ses groupes préférés, surfant sur des rythmes psychédéliques et électrisants.

  De Barbara ( Y’a un arbre ) à Zoufris Maracas ou encore Roger Waters ( First time today bourgeois), il  mélange habilement la guitare classique ( Psycho Brain) à près d’une centaine d’albums samplés ( de Pink Floyd aux Béru sans oublier Hendrix ou Zenzile).

Il rend aussi hommage à Chinese Man ( Chinese Man flavour) ou au Credence Clair Water Revival avec le fameux Suzie Q . L’album sort ainsi en août 2018 sur toutes les plateformes de streaming.

Tout en continuant l’école , il se met au défi de faire une suite au célèbre album Melody Nelson de Serge Gainsbourg.

Et c’est alors qu’en deux jours née Enfin Melodie suivie de près par Rubilodie (suite hallucinée de Melody Nelson). Artiste plutôt engagé, il enregistre par la suite SOS Jeanne ( brûlots envers la famille Le Pen ) et France à Fric (où il utilise le pouvoir des mots pour dénoncer les ravages des colonies et le franc CFA encore en vigeur dans plusieurs pays aujourdhui).

Dans cet album figurent aussi quelques covers comme les très dansant « Je suis venu te dire que je m’en vais» (Gainsbourg) et un mash up des Korgis et Portishead… Il débute aussi à cette période une collaboration avec un jeune producteur breton, Priviet, avec lequel il enregistre « I Have a Dream » qui figure sur l’album Melodie 2069 ainsi que sur MrAlex Jah & Friends qui sort 3 mois plus tard sur Bandcamp ( comme Melodie 2069 auparavant).

Ce dernier est un album où il explore plus la World Music s’entourant d’artistes tels que Makelya  (chanteuse & compositrice hollandaise) , avec laquelle il enregistre le titre « In my soul », mélange de voix mystiques shamaniques et voix de la profondeur de l’Afrique… Il enregistre aussi deux titres avec son guitariste fétiche (Mehdi) , mélangeant electro psychédélique jazz et reggae ( « labess à la base » et « Sunny King »).

Il s’amuse par la suite à faire revivre ses artistes préférés et créer trois duos virtuels avec Bob Marley , dont un avec Priviet, « No Vanity » Trois mois plus tard sort le concept album « Jah’s kings of DUB » , l’idée étant de prendre les pistes chant et de composer une nouvelle musique totalement inédite, comme avec Marvin Gaye pour le titre « Marvin jah’s mix » ou « Jah’s garden of sound » de Soundgarden, il compose et adapte sa musique en fonction de la piste voix … Il fera de même pour 10 titres de l’album et ajoutera un cover hallucinant de Redemption Song de Bob Marley … En janvier 2020 sort l’album « Caboch » , plus porté sur des chansons … On y retrouve des titres engagés comme « Carlos go again » qui parle de l’évasion de l’ex PDG de Renault, « Everybody knows the rules » qui reprend le texte intégral du Président de la république lors d’une bousculade mémorable… il y’a aussi un covers comme « filles de mon pays » célèbre chanson de Pierre Cour , interprétation connu par Enrico Macias … Des titres plus personnels comme « Karen » en hommage à une amie proche morte de chagrins, aussi le titre « Bikutsi » qui parle de la fin de vie d’un ami atteint du cancer … A la sortie de l’album qui a été fait pour être défendu sur scène, arrive le Covid-19 et le premier confinement… De se confinement résultera l’album « MrAlex Jah » , c’est un album de covers .

On y retrouve du Gainsbourg avec « Sorry Angel » , du Bashung avec « immortelle »(de Dominique A) et une nouvelle version d’  « Osez Joséphine » avec une envolée lyrique et puissante … Il y a aussi du Radiohead avec une version très osé de « Karma Police »… Il y aussi un hommage au chanteur Christophe décédé du covid pendant l’enregistrement de cet album , à la base , il était programmé de faire le covers des « Paradis perdus » , mais touché par la disparition de Christophe, il composa « Christophe » qui est un mélange des Paradis Perdus et Des mots bleus.. Il y’a aussi le titre « Can you hear me » texte écrit et chanté par Whitney , chanson profonde et puissante …. Aujourd’hui il prépare un nouvel album … Il sort en février 2021 le titre « RockHead » extrait du nouvel album à venir ( plusieurs titres sont déjà disponibles sur Bandcamp)…il retourne au source du blues, du rock psychédélique… ◦


Commentaires

Poster un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués par un astérisque (*)



Continue reading

Article précédent

L’ESTIVALE DU SQU’ARTS


Vignette